Construction d’une piscine : à quoi faut-il faire attention ?

Une piscine donne une plus-value à votre maison. Si vous voulez construire une piscine sur votre terrain, vous devez vous informer sur tous les détails avant de concrétiser votre projet. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de construire votre piscine.

Confier le travail à un professionnel

Pour réaliser votre projet, vous devez avant tout trouver le professionnel qualifié qui peut vous aider dans toutes les étapes nécessaires. En effet, la construction d’une piscine doit passer par plusieurs étapes. Pour commencer, il convient de choisir le type de piscine, ce qui est un peu difficile sans l’aide du professionnel. Parfois, vous avez tout simplement une image de la piscine de vos rêves sans savoir de quel type il s’agit. Voici quelques types de piscine auxquels vous pouvez choisir : piscine semi-enterrée en coque, piscine semi-enterrée en kit, piscine maçonnée ou piscine à débordement. Chaque type a ses avantages et inconvénients, le professionnel peut vous aider à trouver celle adaptée à votre terrain et répondant à vos besoins. Aujourd’hui, la plus répandue est la piscine semi-enterrée en coque ou en béton. L’emplacement de la piscine doit aussi être défini au préalable. Des études de faisabilité doivent en effet, être réalisées.  La piscine doit être construite sur un terrain vaste mais isolé permettant ainsi d’accueillir comme il faut le bassin. Les zones trop exposées au soleil et au vent  sont déconseillées. Le mieux c’est de construire la piscine à un endroit discret où vous pouvez avoir votre intimité.  

Pool liner

Conseils importants

D’autres points importants doivent être pris en compte avant de construire votre piscine. Qu’en est-il du système de nettoyage et de filtration ? Nous vous conseillons d’opter pour un système de nettoyage automatisé qui est plus pratique. En ce qui concerne la filtration : la filtration au sel est meilleure que celle au chlore. Avez-vous besoin de permis de construire ? Cela dépend de la taille du bassin : si celle-ci est supérieure à 100m2, l’obtention de permis est requise. Dans le cas contraire, si elle est inférieure à 100m2, une simple déclaration préalable de travaux est nécessaire. Par ailleurs, le propriétaire est tenu d’installer un système de sécurité pour le bassin afin d’éviter les noyades. Aujourd’hui, vous pouvez choisir parmi différents types d’alarmes (détectant les chutes dans le bassin) et de bâches ou volets de protection.

.